Archive for the ‘Gastronomie’ Category

Chauds les chapatis

18 novembre 2010

Atelier chapati ce soir à la maison. Célestine vient d’apprendre à Clara comment les confectionner et elle s’est lancée, avec Joseph pour marmiton. Ces pains sans levain, à base de farine et d’eau, viennent d’Inde bien sûr mais ils sont aussi très populaires au Kenya. On en trouve partout, dans les restaurants de Nyama choma (viande grillée) ou dans la rue où ils sont souvent confectionnés sur un petit poële à charbon. On peut les acheter pour 10 ou 20 shillings (autant de centimes d’euros).

J’imagine qu’on doit leur introduction dans le pays aux milliers de coolies indiens venus travailler à la construction de la ligne de chemin de fer Mombasa-Kisumu au début du XXe siècle.

La recette est plus technique qu’elle n’en a l’air. Il faut de l’eau tiède, ni trop chaude ni trop froide, et surtout malaxer la pâte en la tordant, de telle manière que le pain soit légèrement feuilleté. Puis bien étaler les boules de pâte au rouleau pour leur donner une jolie forme circulaire. La cuisson se fait ensuite à même la poële, voire directement sur le feu, avec plus ou moins d’huile selon les goûts (les Kenyans en mettent en général beaucoup, les Indiens les badigeonnent de ghee, le beurre clarifié ).

Et moi, qui vous donne doctement la recette, je ne sais toujours pas faire,  j’attends que Clara et Joseph m’apprennent !

Bhadra’s Kitchen

4 février 2010

Depuis 15 jours, tous les jeudis matins, je file chez Bhadra pour un cours de cuisine indienne. Nous sommes une demi-douzaine en général. Une Suédoise, deux Somaliennes, une Belge, une ou deux Françaises et deux Kenyans (des hommes si si), tous consciencieusement sanglés dans notre tablier, stylo en main pour noter les petits trucs de Bhadra.

Elle est assez impressionnante cette dame. A soixante ans environ, elle tient un magasin de fruits et légumes et de plein d’autres choses (yaourt nature, sauces et chutneys faits maison, plantes aromatiques, accessoires de cuisine, etc..) Tous les jeudis, elle donne aussi des cours de cuisine sur sa véranda, et – à ses heures perdues – prépare des buffets sur commande. Son secret ? Bhadra se lève tous les jours à 3 ou 4 heure du matin et commence sa journée par une bonne heure de yoga. Se lever après 6 heures du matin tient pour elle de l’hérésie. Elle est un puits de science sur les vertus de telle ou telle épice et vante – comme mon pédiatre tient tient – les bienfaits du curcuma, antibiotique naturel (à utiliser en petite quantité toutefois en cuisine car il est amer). Avec ses recettes, Bhadra nous fait aussi découvrir des tas d’ingrédients peu usités chez nous, voir inconnus: le paneer (un fromage indien un peu mastoc mais délicieux dans des samossas), le fenugrec ou methi (dont on utilise les graines mais aussi les feuilles, comme pour le coriandre), le ghee (beurre clarifié) ou le drumstick (légume vert long et très fin dont on ne mange que l’intérieur comme les artichauds).

On se relaie aux casseroles, on goûte, on malaxe la pâte à naan ou chapati, on plie et replie les samossas.  Un vrai régal. Et, à la fin, chacun repart avec un dîner indien pour deux, qui nous nourrit bien tous les quatre !

Mondialisation

29 septembre 2009

DSC00723

 

 

Petit clin d’oeil à Julie, ma nièce et filleule, partie étudier à Dundee.

Tu vois Julie, à Nairobi on trouve de tout, et même de la marmelade de Dundee (beaucoup plus abordable que le Nutella !)

Appellation d’origine incontrôlée

14 septembre 2009

DSC00649

Bonne nouvelle: j’ai trouvé du Brie et du camembert ! Mauvaise nouvelle: ils sont made in Kenya … Je ne sais pas si vous parvenez à déchiffrer les petites inscriptions sur la photo mais sous  « Brie », ils ont eu le culot d’ajouter « the real thing » ! Je n’ai pas osé, préférant me rabattre sur un minuscule camembert Président bien de chez nous (pensai-je alors) qui coûtait deux fois plus cher.  Une fois extrait de sa surprenante boîte de conserve (façon sardines à l’huile), il s’est avéré franchement médiocre. La prochaine fois, je me lance, je teste la production locale !