L’Afrique en ébullition

E-CRA-SEE par l’actualité, voilà ce que je suis: E-CRA-SEE. Je voudrais écrire, continuer à vous raconter mes petites histoires du Kenya et des alentours mais je reste coite, bouche bée (enfin presque) devant tous les bouleversements en cours en Afrique. Déjà le Sud-Soudan, ce n’est peut-être pas très spectaculaire mais c’est quand même un nouveau pays qui naît, un immense espoir pour des millions de personnes blessées, exilées, pourchassées. La fin (on l’espère) de deux guerres civiles.

Et puis bien sûr la Tunisie, l’Egypte… Quand je pense que nous avons failli partir au Caire. A l’époque, l’Egypte paraissait beaucoup plus stable que le Kenya et aujourd’hui… Moubarak qui se cramponne mais jusqu’à quand ? Et après lui ?

Avec tout ça, on se prend à rêver de soulèvements populaires en cascade, de dictateurs renversés, de coups d’Etat pacifiques menés par des démocrates, pour changer. Il y a de quoi faire, surtout en Afrique.  Je ne sais pas ce que cela vous fait à vous mais moi cela me rappelle ce soir de novembre où, toute seule devant mon poste de télé, je voyais tomber le mur de Berlin en me demandant si j’étais bien réveillée.

Au Kenya, les édiorialistes s’en donnent à coeur joie. Pas un  jour sans que l’un deux vienne rappeler au pouvoir en place qu’il n’est pas à l’abri d’un scénario  à la tunisienne. Et de souligner l’énorme taux de chômage chez les jeunes ou le fait que la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté alors que le président et les députés – entre autres – reçoivent des salaires à faire pâlir d’envie leurs collègues occidentaux.

On aimerait penser que cela fait réfléchir les dirigeants kényans mais rien n’est moins sûr. Pour l’instant, ils semblent ne penser qu’à une chose: se taper dessus entre eux ou inventer de nouvelles alliances afin de se positionner au mieux pour les élections présidentielles de 2012. Et tout cela sans le moindre début de programme politique. Pathétique !

PS: Et pour saluer ce vent de liberté, une belle chanson des artistes Maliens Amadou et Mariam, qu’on écoute en boucle en ce moment: « Du respect, du respect pour le peuple… »

Publicités

3 Réponses to “L’Afrique en ébullition”

  1. dans la grisaille de VdA Says:

    Jambo Marie !
    c’est sûr qu’en revenant de ce magnifique voyage avec vous, grâce à vous …
    on réalise l’écart inouï des pouvoirs d’achat tant au Kénya même qui est marqué par une pauvreté prégnante partout face au luxe des infrastructures touristiques…( je ne parle pas des politiques on n’en a pas vu … ; )
    biz

  2. dans la grisaille de VdA Says:

    au fait je voulais vous siganler avec Boris, un docu bouleversant vu hier soir sur LCP , mais qui repasse aujourd’hui de Daniel Grandclément
     » Les martyrs du golfe d’Aden »
    à voir absolument !

  3. macile Says:

    on a le sentiment de vivre un moment historique et grave; cela me rappelle le bouleversement qu’a été l’ouverture des pays de l’Est. L’élan vient des peuples eux-même, en prise de conscience révolutionnaire. Quel retentissement nous attend pour nos démocraties??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :