Le palu toujours meurtrier

Hier dimanche était le jour de la lutte contre le paludisme dans le monde. Au Kenya, cette maladie parasitaire est endémique dans les régions chaudes et humides, essentiellement aux alentours du Lac Victoria et sur la côte.  On parle beaucoup du sida mais ici le paludisme  tue encore plus: il reste la principale cause de mortalité liée à une maladie infectieuse, avec près de 30% des hospitalisations. Et  la première cause de mortalité chez les enfants de moins cinq ans (un décès sur cinq).

En dépit des progrès réalisés ces dernières années, qui ont permis de réduire le taux de mortalité des enfants notamment, 25 millions de Kenyans courent toujours le risque d’être exposés à la maladie dont 3,5 millions d’enfants de moins de 5 ans, les plus vulnérables. Quelque 26.000 en meurent chaque année.

Le pays s’est fixé pour objectif d’éradiquer le paludisme d’ici 2017, avec pour principale arme la distribution massive de moustiquaires imprégnées d’insecticide. Mais la lutte est compliquée par le réchauffement climatique, qui augmente le rayon d’action de la maladie. Des cas de malaria ont été récemment diagnostiqués dans des régions jusqu’ici épargnées.

Le grand espoir, c’est la vaccination. Un vaccin est actuellement à l’essai dans sept pays africains. Si son efficacité est prouvée, il pourrait permettre de diminuer de moitié le risque d’infection chez les enfants.

Publicités

2 Réponses to “Le palu toujours meurtrier”

  1. Claire Says:

    je sais bien que tout a sa place dans les écosystèmes. Mais est-ce que quelqu’un a une idée sur l’utilité des moustiques???

  2. Frédérique Says:

    Une réponse pour Claire. Je me suis moi aussi interrogé sur l’utilité de ces sales bêtes. Je crois que j’ai trouvé: c’est celle de servir de nourriture aux oiseaux. Si tous les moustiques disparaissaient, cela ferait un sérieux trou dans le régime alimentaire des oiseaux et pourrait mettre en péril leur survie. TOUT a une importance dans « la chaîne du vivant » (et vive Darwin!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :