Polygamie

Je sais, je sais, j’ai du retard mais j’ai des excuses. D’abord lundi et mardi, impossible de me connecter sur internet. Le blocage. Complet. Pour quelle raison ? Mystère. Ca marche, ça ne marche pas. C’est imprévisible et exaspérant. Je place tous mes espoirs dans le nouveau système que nous devrions mettre en place bientôt. Mais pour cela, il faut parvenir à installer une ligne de téléphone fixe. Ce qui n’est pas encore gagné… Hier matin, j’étais bien décidée à m’atteler coûte que coûte à la tâche après avoir lu un article intéressant sur la polygamie (bon sujet pour le blog me suis-je dit) quand j’ai été lâchement terrassée par une gastro-entérite. Je n’ai pas été la seule. Joseph, Clara et aujourd’hui Boris: toute la famille y est passée. Je soupçonne Noé, bien grognon et insomniaque en début de semaine, de nous avoir refilé à tous le vicieux virus. Mais refermons la page du bulletin de santé pour ouvrir celle de la polygamie.

Je suis un peu tombée des nues en lisant tout un article de Daily Nation – mon quotidien kényan préféré – consacré à ce thème. Plusieurs députés et personnalités kényanes – tous polygames revendiqués – y prenaient la défense de Jacob Zuma, le président sud-africain, qui vient de convoler pour la cinquième fois à l’âge de 67 ans. Stacey Thobeka Mabhija, 36 ans, est en fait la troisième femme de Zuma, qui a perdu une de ses épouses et a divorcé d’une autre.

Mariage zoulou pour Zuma. Seule entorse à la tradition: les baskets !

La polygamie est une tradition africaine et nous n’avons pas l’intention d’y renoncer pour plaire aux Occidentaux, plaidaient en substance ses défenseurs, dans une sorte de « coming out » assez inhabituel paraît-il à ce niveau de responsabilité. Cela m’a surprise car dans mon esprit, la polygamie était l’apanage des pays musulmans. Or le Kenya est très largement chrétien (plus de 70% de la population). Et beaucoup d’hommes polygames se disent chrétiens pratiquants. En fait, le débat sur cette question est loin d’être nouveau, il dure depuis l’indépendance (1963). Le premier président du Kenya, Jomo Kenyatta, avait cinq épouses. Actuellement les unions polygames sont reconnues au Kenya par le droit coutumier — elles sont traditionnelles chez certaines ethnies comme les Masaï et les Luo — mais elles ne peuvent être sanctionnées par une union civile. Un projet de loi, la « Marriage Bill 2007 », envisage de légaliser ce type d’union. Une première fois retoqué, il est à nouveau devant le Parlement, qui doit en débattre. Cela promet de belles discussions tant le sujet est délicat. Rares sont les politiques à admettre qu’ils sont polygames, cela pourrait leur coûter le vote de certains électeurs. Fortement soupçonné de bigamie, le président kényan Mwaï Kibaki a convoqué une conférence de presse en mars 2009 (avec sa légitime) pour démentir la rumeur !

Publicités

3 Réponses to “Polygamie”

  1. yibus Says:

    Sujet passionnant ; as-tu une idée de ce qu’en pense le Vatican ?

  2. céline Says:

    Toute cela me fait penser au papa d’Obama (un Luo) qui, bien que n’étant pas à proprement parler polygame, a collectionné les épouses et les compagnes (dont deux américaines), mais en cloisonnant tant bien que mal ses différentes vies, comme le héros mormon de la série Big Love (car oui, ici aussi nous avons nos polygames).
    Quant à Barack, il n’aime que Michelle, et il a plutôt intérêt, car elle a dit à tout le monde qu’elle le tuerait s’il la trompait.

  3. Anne B Says:

    Et Boris, « personnalité » du coin aussi, qu’en pense-t-il ? Va-t-il faire son coming out ? Et nous dire où vivent ses 25 enfants ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :