Constitution

Une nouvelle Constitution, cela fait plus de 20 ans qu’on en parle au Kenya où le président est aujourd’hui tout puissant. Mais le choc provoqué par la crise politique et les violences qui ont suivi les élections de la fin 2007 a donné une nouvelle impulsion au projet. Fin novembre, les constitutionnalistes – locaux et étrangers – qui travaillaient depuis des mois sur le projet ont rendu leur copie. Et les Kényans se sont vu accorder 30 jours pour en débattre avant que le projet de constitution soit soumis au Parlement.

S’ils ont raté la version diffusée par les grands quotidiens nationaux, ils peuvent retirer un exemplaire du texte en présentant leur carte d’identité. En dépit du caractère ardu de la chose, beaucoup de Kényans s’y mettent vraiment. Et la presse fait de gros efforts de pédagogie en explicitant presque chaque jour un nouvel aspect du texte. Rôles du Président et du Premier ministre, pouvoirs du Parlement, création d’un Sénat, décentralisation: tout est examiné à la loupe. Les partis politiques sont les premiers intéressés et débattent non stop pour parvenir à un compromis sur les points les plus délicats.

La clé de la réforme est bien sûr de réquilibrer les pouvoirs entre Président et Premier ministre, en offrant à ce dernier un rôle plus actif dans la gestion du gouvernement. Selon le nouveau texte, il lui reviendra de nommer les ministres – vingt au maximum – et il pourra les choisir ailleurs qu’au Parlement, du jamais vu dans l’histoire du Kenya. Le président conservera lui le droit de nommer et de limoger les plus hauts fonctionnaires de l’Etat, mais ses décisions seront soumises à une approbation du Parlement dans certains cas.

Si un compromis finit par s’ébaucher, le projet sera soumis à un référendum entre mars et juin 2010. Et ce dans l’espoir d’aborder le prochain grand rendez-vous électoral de 2012 dans un esprit plus serein.

Publicités

9 Réponses to “Constitution”

  1. Anne B Says:

    Est-ce qu’ils ont fait appel à Giscard ?

  2. frederique Says:

    Très intéressant, mais austère.
    Comme prochain sujet, pourquoi ne pas nous raconter le meurtre passionnel d’une actrice dotée de nombreux amants? Lequel a tué? s’interrogent tous les tabloïds. Et le mari? Il n’y en a pas! (ou plutôt il n’y en a plus, il est mort dans des circonstances non élucidées il y a tout juste 18 mois). Jusqu’à ce que la vérité éclate! C’est une rivale, écartée du rôle principal d’une production à grand spectacle. Mue par la rage, la jalousie et une aigreur bilieuse, elle a empoisonné celle que le réalisateur avait choisi pour incarner l’héroïne. Rideau. Sanglots. Adio…

  3. sophie Says:

    (Désolée Frédérique, je vais rester dans l’austérité.)
    Je ne suis pas loin de chez vous avec le livre de Dave Eggers « le grand Quoi » qui raconte la vie d’un réfugié soudanais pendant la guerre civile. « Enfants Perdus » comme on les appelait, kilomètres de marche, camp en Ethiopie, à nouveau chassés, retour au Soudan puis nouveau camp au Kenya à Kakuma. On l’a su mais le lire « personnalisé » est autrement parlant.
    Quel continent !
    J’espère vraiment que cette nouvelle constitution verra le jour !

  4. sophie Says:

    j’ai hâte de voir ce film…..

  5. frederique Says:

    Un grand moment de cinéma. Comme je le vois (je n’en suis qu’à l’ébauche du script), cera un genre de « Titanic » mâtiné de « Autant en emporte le vent », mais avec plus de scènes d’action grand spectacle. Et plus de romance. On pleure beaucoup à la fin. Je songe cependant à introduire également quelques plans à la Tarkovski… Pour prendre de la hauteur.
    Mon seul soucis, c’est le financement. Pour le moment, ça ne se bouscule pas au portillon. Mais je ne me décourage pas. Ce sera bientôt sur vos écrans!

    • mariewolfrom Says:

      Heureusement que Sophie et toi êtes là pour faire vivre le blog en mon absence… Je reconnais bien là ton imagination débridée. Et tu vois, finalement, la constitution, quoique austère, ça t’inspire ! Promis, je vais éplucher les journaux à la recherche d’un fait divers de derrière les fagots pour un prochain post… Mais d’abord priorité à notre voyage à Lamu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :