Porte-parole

Je sais, j’avais promis de vous raconter notre week-end par le menu mais, pour ne rien vous cacher, ce soir je cale. Noé nous fait ses dents dans les règles: deux réveils par nuit et ce depuis quelques semaines… Alors je passe la plume à mon homme, plus frais que moi, et que la tentation du blog démange !

Deux mois au Kenya et déjà nos petites habitudes…. Direction donc Naivasha, à 80 km  et une heure et demi à l’ouest de Nairobi. C’est l’autoroute, façon Kenya: une route droite à deux voies, parfois trois, la possibilité de monter à 100 kmh  de temps en temps.  Un  petit goût d’escapade sur une nationale de la France du début des années 60… A l’arrivée un petit parc national, celui de Crater Lake, autour, on l’aura compris, d’un cratère de volcan désormais inondé par un lac peuplé par quelques flamands roses. Pas de prédateur dans ce parc, enfin presque: « on a aperçu un lion il y a deux semaines, mais personne ne l’a plus vu depuis » nous explique le gardien des lieux, ce qui se veut parfaitement rassurant.  Nous le croyons sur parole et  à la première  girafe,  Joseph et moi descendons de notre 4X4 et là quand même, moment d’émotion quand nous arrivons à moins d’une dizaine de mètres de l’animal, qui se décide finalement paresseusement à bouger de quelques  mètres pour pouvoir  brouter ses  branches d’acacia en  paix. Photos suivent, dès que la technique le permettra. Avons demandé notre chemin à un vieux massai aussi édenté que souriant. « Tu as vu les trous qu’il avait aux oreilles », fera remarquer ensuite Joseph. De fait, deux trous de la taille d’une pièce de 10 centimes indiquaient clairement que ces lobes étaient habitués à porter de jolies boucles. Le mot de la fin à Joseph, encore,  qui s’énerve de me voir photographier à tour de bras: « on est pas obligés de tout prendre en photo, on peut juste profiter du moment, non ? ». On ne peut mieux dire…

Publicités

3 Réponses to “Porte-parole”

  1. Virginie Says:

    Joseph est dans l’âge de raison, à n’en point douter, et nous nous emmagasinons les souvenirs…
    Heureuse que vous n’ayez pas croisé le prédateur égaré et merci Boris pour ces lignes qui nous font voyager!

    Si j’en crois les dires de Marie, Noé aura bientôt plus de dents que le sage édenté! Bon courage!

  2. Anne Says:

    Le moment d’émotion .. c’est la girafe qui bouge ou le lion qui est pas loin ?? Allez recommence Boris …. ici on rêve !

  3. claire Says:

    elle était grande comment la girafe?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :