Sisyphe

Vous vous souvenez du mythe ? Petit rappel (merci wikipedia) pour les ignares:  « pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné à faire rouler200px-Sisyphus_by_von_Stuck éternellement, dans le Tartare, un rocher jusqu’en haut d’une colline dont il redescendait chaque fois avant de parvenir à son sommet ». C’est Homère qui le raconte dans l’Odyssée. Et bien c’est cette fois à Sisyphe que j’ai pensé en inspectant hier le chantier de notre maison. Nous devions théoriquement nous y installer aujourd’hui mais avons du annuler le déménagement en dernière minute. Le parquet n’était pas terminé, ni les peintures, et pour cause: faute de véritable coordination du chantier, les peintres ont éclaboussé le plancher tout juste verni. Il faut donc re-poncer et re-vernir, mais après les dernières retouches de peinture pour ne pas devoir tout recommencer. Manquent également l’évier de la cuisine, porté disparu, et les pommeaux de douche ! Mais bon, hakuna matata, la maison devrait être fin prête dans une semaine, nous a assuré M. Aurelio  Rebelo, notre propriétaire. Il avait l’air si sincèrement navré de ces contretemps à répétition que nous ne nous sommes même pas mis en colère. Et pour se faire pardonner, il nous a promis d’installer un « inverter », système qui permet de maintenir un petit peu d’électricité (tout juste suffisant pour l’éclairage) en cas de coupure.  Car le rationnement continue: dans notre futur quartier de Kileleshwa, les jours sans électricité sont les  lundis, mercredis et vendredis. Mais comme nous demeurons d’un naturel optimiste, aujourd’hui nous avons choisi nos rideaux (en kikoy bien sûr) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :